Green Climbers Home : sympathique communauté de grimpeurs au Laos

Une idée devenue coup de chance

.

Lao_Thakhek_Green-climbers-home_Lisa_worldtour-outdoorexperienceJ’ai rencontré Susanna dans un bus entre Oudomxai et Nong Khiaw au Laos. Alors que nous apprenions à nous connaître nous en sommes venus à parler d’escalade.
Elle me parla de Thakhek et de Green Climbers Home, un spot d’escalade visuellement idyllique. Pour vous donner une idée le paysage ressemble beaucoup aux îles au Sud de la Thaïlande…bien qu’il n’y ait pas l’océan.

Susanna était à la recherche d’un partenaire de grimpe à partir du 25 novembre. Fort heureusement elle dispose déjà de son équipement d’escalade. Par conséquent si je décide de la rejoindre, je n’aurais qu’à louer un baudrier d’escalade. J’étais très intéressé par cette nouvelle opportunité de développer mes compétences dans les sports outdoor mais je ne pouvais pas dire « Oui » tout de suite. Nous n’étions que le 8 Novembre et je n’avais aucune idée à propos de la suite de mon voyage.

Toutefois l’Univers m’a apporté la solution sur un plateau d’argent. Après nous être séparés je suis allé à Muang Ngoy pour quelques jours. C’était fantastique mais je sentais que je devais retourner à Nong Khiaw, ce que je fis. Dans le bateau sur le chemin du retour une baroudeuse ayant la quarantaine me parle d’une guesthouse en ville vraiment sympa en plus d’être peu cher. C’est là que je fis la rencontre d’un nouveau groupe de personne : Lisa, Patrick, Sam, Tahmee et Mélanie.

Je commence à leur parler de mes aventures ainsi que mon intention de me rendre à Thakhek pour y faire de l’escalade avec Susanna. Lisa et Patrick commencèrent à ouvrir grands leurs yeux : ces deux là planifient également d’aller faire de l’escalade à Thakhek autour du 23 Novembre. Cependant je ne leur confirme pas ma présence pour la même raison. J’aime voyager sans attache ou du moins pour une courte période avec une ou quelques personnes et je ne veux pas suivre les plans d’autres personnes. 20 jours tous ensemble sont bien trop pour moi donc je préfère ne rien dire.

J’ai un bon feeling avec Sam, un baroudeur anglais passionné d’histoire, de civilisations et autres sujets important afin de mieux comprendre notre passé et notre monde actuel ainsi que des sujets et théories encore compris. Comme nous avons des intérêts communs et que nos points de vue s’accordent, nous voyagerons ensemble.

.

.

Multiples séparations et retrouvailles

.

Lao_Thakhek_Green-climbers-home_worldtour-outdoorexperience_Julien-DIOTTous les six nous allons d’abord à Luang Prabang pour quelques jours. Ensuite nous quitterons le groupe Sam et moi pour nous rendre à Phonsavan. Nous souhaitons explorer la plaine de Jars : un site archéologique incomrpis. Nous choisissons de faire l’impasse sur Vang Vieng et Ventiane à l’inverse du reste du groupe car ces deux villes ne nous intéressent pas.

Keo, notre hôte à Phonsavan, nous parle d’un événement imminent : le Nouvel An Hmong. Ce fut un vrai coup de chance car nous ne savions même pas qu’une telle célébration avait lieu. Après cinq jours à Phonsavan nous prîmes un bus direct pour Thakhek (la route n’était pas aussi mauvaise que de Luang Prabang à Phonsavan mais la qualité de l’air dans le bus était désastreuse avec beaucoup de poussières).

Le jour suivant nous rencontrons Lisa et Patrick en ville. Ils étaient déjà à Green Climbers Home depuis deux jours et nous les aurions rejoint si un autre événement ne s’était pas produit. Nous ne nous attendions pas à ce que Tahmee et Mélanie soient en route pour Thakhek afin de faire avec nous La Boucle dès le matin suivant! Changement de plan, nous ferons d’abord La Boucle avec elles et ensuite nous irons faire de l’escalade à Green Climbers Home avec Patrick, Lisa, Sam et moi. La Boucle était une superbe aventure de quatre jours en moto. Si vous voulez en lire davantage vous devriez jeter un coup d’œil à mon article concernant cette épopée.
Après La Boucle, Mélanie et Tahmee nous quittent pour se rendre à Pakse. Nous nous reverrons à Don Det ainsi que par pure hasard au Cambodge à Siem Reap.

.

.

Green Climbers Home : Les histoires les plus courtes sont les meilleures

.

Lao_Thakhek_Green-climbers-home_Patrick_worldtour-outdoorexperienceNous sommes le 29 Novembre. Le chauffeur du Tuk-Tuk nous demande de payer 40 000 kip chacun pour nous conduire du centre ville à Green Climbers Home. Cela ne vaut vraiment pas le coup à ce prix. A la place, nous préférons retourner au magasin de location pour louer deux moto pour deux jours. Conduire de nuit en Asie peut s’avérer un peu effrayant mais la périphérie extérieure ne se trouve qu’à 10 minutes.

Une fois à Green Climbers Home, nous nous joignons à Susanna et Sarah (l’une des deux partenaires de grimpe de Susanna) pour parler de nos intentions pour le jour suivant. Nous n’avons pas encore loué notre matériel d’escalade mais nous pouvons le faire le lendemain dès 6 heures du matin. Rock Climbers Home se divise en 23 zones avec des voies d’escalade de plus en plus nombreuses (150 lorsque j’y étais) allant cotées de 4A à 8B et jusqu’à 9A pour le secteur « The Roof ». « Elephant » et l’un de ces secteurs et offre beaucoup de voies d’escalade sympathiques ainsi qu’une large gamme de difficulté cotées de 4A à 7C+ si ma mémoire ne me joue pas de tour.

Patrick, Lisa et Sam sont débutants. Ils ont seulement fait de l’escalade ou du bloc en salle et il s’agit de leur première fois sur la roche. Par conséquent je monte généralement en tête lorsque la cotation devient supérieure à 5B-5C, sinon Patrick s’en charge.

Après Tonsai en Thaïlande où je n’ai grimpé que des voies cotées entre 6A et 6C, je ne force pas trop. Cependant je reste concentrer sur chacun de mes mouvements pour éviter une erreur mortelle ou au moins dangereuse.

Lao_Thakhek_Green-climbers-home_The-Roof_worldtour-outdoorexperience

Une caractéristique de la roche rend parfois les voies d’escalade plus difficile : la roche peut s’avérer vraiment acérée. « Oui, j’ai trouvé une bonne prise » peut devenir une expérience douloureuse pour vos mains si vous vous jeter dessus avec un peu trop d’enthousiasme dans vos mouvements. Le bon point c’est que vous pouvez placer vos pieds n’importe où, vous trouverez toujours suffisamment de grip a un endroit. En conséquence, Green Climbers Home est un bon endroit pour développer ou utiliser votre technique de grimpe en mettant l’accent sur votre équilibre, position de votre corps et de vos pieds plutôt que vos mains.

Puisque je n’ai qu’un niveau intermédiaire et parce que Sam n’a jamais assuré auparavant (me rendant nerveux quelques fois), je ne tenterai rien de plus difficile que des voies cotées 6A+.

Green Climbers Home est également renommé pour l’un de ses secteurs nommé « The Roof ». Il s’agit d’un toit de 10m à l’horizontal 20m au-dessus du sol. Regarder des grimpeurs expérimentés finir une voie cotée 7C+ en une fois fut vraiment impressionnant. Je ne suis pas sûr qu’un jour j’obtiendrais un tel niveau…Peut-être un de ces jours lorsque j’aurai une passion brulante pour l’escalade et que je concède plus de temps à cette activité outdoor.

.

Heureusement il y a un autre toit plus accessible pour les personnes comme moi. « The roof for beginner » est uen voie cotée 6A mais certains mouvement sont un peu technique. La première fois je n’ai pas pu finir la voie (j’étais épuisé après avoir monté en tête 5 voies dans la matinée) mais après déjeuner j’ai pu la sortir deux fois : une fois en tête et une seconde fois pour nettoyer la voie.

Lao_Thakhek_Green-climbers-home_roof-for-beginner_worldtour-outdoorexperience

Je termine ma journée avec une 8ème voie : « Mr Methan’s warm up » cotée 6A+ avec de bons placements pour les pieds mais de petites prises pour vos doigts. Sam s’occupait de l’assurage et transforma cette 6A+ en 6B+ : J’avais vraiment peur lorsque je devais tirer avec difficulté sur le moue de la corde qui n’arrivait pas assez vite pour clipper ma corde dans la dégaine. « J’espère que je ne vais pas tomber, j’espère que je ne vais pas tomber ». Ma peur était même davantage justifiée lorsque je voyais que Sam ne tenait même pas l’extrémité de la corde pour une fraction de seconde par moment !!! J’ai atteint le sommet de la voie mais après cette expérience terrifiante je n’ai pas tenté quoi que ce soit de plus difficile que cette voie avec Sam.

Lao_Thakhek_Green-climbers-home_Sam_worldtour-outdoorexperienceLe lendemain Sam et moi empruntons l’équipement d’escalade de Susanna et Sarah puisqu’elles se prennent un jour de repos. C’est vraiment aimable de leur part. Après le petit-déjeuner nous partons avec Lisa et Patrick vers un autre spot qui se trouve derrière le secteur du « White Wall ». Ce secteur offre de longues voies d’escalade cotées entre 4a et 5b. Après un bon briefing sur la sécurité, Sam m’assure mais cette fois sa gestuelle suit bien mieux mes mouvements. Je suis fier de lui…après lui avoir crier dessus la veille ! Toutefois nous trouvons les routes plus difficile que ce que la cotation annonce. Nos mains sont vraiment douloureuses non pas de serrer les prises mais juste de toucher la roche. Plus tard en début d’après-midi lorsque quelqu’un me demande si je souhaite grimper une voie cotée 6B je préfère dire non. Je ne suis pas sûr que je pourrais la finir (et je dois également bientôt partir). Mon corps est courbaturé en raison de la grosse session de grimpe la veille et mes mains ont besoin de se reposer. A la place, J’apprends à Sam comment grimper en tête sur une voie cotée 4A : « Diamonds are a girl’s best friend ». Il a énormément apprécié et il comprit mieux le rôle de l’assureur et pourquoi il est important de maintenir un contact visuel avec le grimpeur plutôt qu’avec ses mains. Il est déjà deux heures de l’après-midi lorsque je quitte Green Climbers Home pour retourner sur Thakhek.

.

Je dois retourner en ville pour étendre mon Visa pour quelques jours. Si je ne peux pas, je peux être amené à rester un jour de trop et payer une amende de 10$… Comme vous devez surement le savoir si vous suiviez mes tweets, je n’ai pas pu étendre mon Visa. Heureusement J’ai pu négocier avec le bureau d’immigration puisqu’il avait également fait une erreur lorsque je suis entré dans le pays avec un Visa tamponné jusqu’au 2 Décembre 2015 !

.

.

A propos de Green Climbers Home

.Lao_Thakhek_Green-climbers-home_wtoe_Julien-DIOT

Green Climbers Home est une école d’escalade ouverte et gérée par un couple d’Allemands depuis 2011 en association avec Green Discovery. 95% des grimpeurs venant ici sont allemands et boivent de l’eau gazeuse. Manger à Green Climbers Home est un délice après 3 semaines de terrible et petites portions de nourriture du Lao. Les salles de bains sont très bien équipées avec des douches chaudes, éviers, miroirs et de vraies toilettes.

Vous pouvez soit rester dans un bungalow privé, un dortoir ou une tente. Avec Sam nous avons retenus la dernière et moins coûteuse option. Nous avions une tente Solewa Denali II. Cette tente possède un bon design et un bon système de ventilation pour éviter la condensation mais je ne la choisirai pas pour partir en randonnée. En effet cette tente a besoin de nombreux piquets pour bien se tenir. De plus la Denali II n’offre pas suffisamment d’espace pour cuisiner sous la tente si il pleut et qu’il vente.

Plus d’informations sur le site Green Climbers Home.

picto_photo_brown

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *