Le Gaspillage alimentaire mondial : la réalité

Aujourd’hui je souhaiterai dédier cet article à un sujet important : le gaspillage alimentaire mondial.

bread-reception_worldtour-outdoorexperienceLa ferme dans laquelle je travaille a obtenu un très bon marché avec une grande surface de consommation pour nourrir gratuitement ses animaux. Certaines fermes ont essayé avant lui, mais elles n’avaient pas assez d’animaux pour respecter le deal. Et je vous dirai pourquoi dans quelques secondes.

Dans un supermarché, il est impossible de tout vendre. Les clients comme vous et moi n’achètent seulement que les produits en parfait état. Personne ne veut acheter une laitue un peu jaune ou une tomate écrasée. Tout le monde est à la recherche du meilleur rapport Qualité/prix.

.

Les produits en dehors de cette zone ne seront jamais vendus. Même chose pour les produits « à consommer de préférence avant le ». Si un produit se trouve être à 1 jour de cette date, il sera retiré de l’étalage pour finir… avec les déchets.

Comme vous pouvez l’imaginer, il y a beaucoup de produits qui partent à la poubelle pour ces raisons. Maintenant je vais vous révéler le tabou : plus de 50% de cette nourriture est encore bonne pour 3 jours à 1 semaine mais ceci ne représente aucun intérêt pour le supermarché de payer quelqu’un pour séparer le bon du mauvais.

vegetables-reception_worldtour-outdoorexperienceHeureusement il y a une solution à cette situation : utiliser ces produits pour nourrir les animaux. Pour obtenir ce marché, voici l’unique règle : Prendre tous les invendus ou nous les jetons. C’est un peu injuste car beaucoup de fermes souhaiteraient obtenir cet accord, mais c’est bien plus simple pour la grande surface de ne marchander qu’avec une seule ferme.

Nous voici à présent avec toute la nourriture destinée à la déchèterie… et nous devons séparer chaque produit en deux piles : bonne pour nous/bonne pour les animaux. Puisque certains produits sont encore en très bonnes conditions, pourquoi voudrions nous les donner aux animaux? Si nous devions être payés pour trier ces produits, cela représenterait entre 60$ et 120$ par jour en Australie pour achever cette tâche.

.

second-fridge_food-waste_worldtour-outdoorexperienceJe suis vraiment déçu par autant de gaspillage. Le fermier et moi-même préfèrerions envoyer ces produits en Afrique ou quelque part où les gens en ont besoin. Mais nous n’avons pas la technologie pour envoyer quotidiennement et partout dans le monde ces produits encore consommables pour seulement 3 jours. Même si nous avions cette technologie, ces pays ne disposent pas d’un réseau de transport suffisamment perfectionné pour les recevoir.

J’espère que le futur aura une solution. Je laisse cette mission pour quelqu’un d’autre.

Toutefois pour motiver cette personne, voici ce que je peux lui dire : Entre 30% et 50% de la production alimentaire n’atteindra jamais un estomac humain » (source : l’Express_l’Expansion)

Je vous laisse réfléchir à cela. Si vous avez une solution pour developer le réseau de transport de ces pays, foncez!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *