Dormir chez l’habitant

dormir-chez-habitant_worldtour-outdoor-experience.

.

Quand j’étais à Katoomba, j’ai découvert pour la première fois le Couchsurfing. Cela m’apporta une maison, de nouveaux amis, un certain nombre d’activités outdoor tel que le Pack Rafting, le VTT et l’Escalade. Cependant à un moment, j’avais un trou entre deux Couchsurfers. J’ai donc essayé quelque chose d’encore plus excitant: Dormir chez l’habitant.

.

.

J’étais déjà prêt mentalement depuis mon voyage de Cairns à Sydney quand cette idée est apparue. J’étais  en train d’imaginer des scénarios pour casser la glace entre une personne locale et moi. Quand le jour est venu de trouver un hôte inconnu, j’ai d’abord commencé par contrôler si les maisons avaient des sonnettes. Je ne voudrais pas franchir le portail d’une propriété sans prévenir l’habitant à l’avance. Malheureusement, je n’ai trouvé aucune maison avec une sonnette.

En conséquence, je me suis rendu à un café. C’est toujours un bon endroit où commencer car c’est un lieu calme où les gens sont détendus. Pour en choisir un, je me suis rendu là où il y avait le plus de gens et une fois à l’intérieur, je cherchais un spot pour être en contact visuel avec tout le monde dans le but de percevoir une ouverture. La serveuse prît ma commande et quelques minutes plus tard, elle servît le vieille homme à ma droite. Il était entrain de lire le journal, j’ai donc attendu quel la serveuse le serve pour dire quelque chose sans être impoli.

La première phrase qui me vînt à l’esprit était: « ça m’a l’air vraiment bon! » Vous pouvez penser ou dire ce que vous voulez, ça a marché! L’homme me répondît par « je vous le confirme, ça l’est ». Premier contact: fait. Après cela, j’étais en train de réfléchir à un sujet de conversation que je pouvais partager avec cet homme. Heureusement, Dan me donna quelques pistes concernant Katoomba et la restoration du Carrington Hôtel, l’histoire aborigène au sujet des « 3 sisters » (qui sont en fait 7) et Jamy me raconta l’histoire du Majestic qui se trouve dans la ville voisine: Blackheath. Ainsi, je peux montrer à cet homme que je m’intéresse à l’endroit où il vit. Et j’avais raison!

Je ne vous raconterai pas tout concernant notre bonne heure à papoter mais voici quleques conseils que vous devez connaître si vous voulez essayer:

  • Si vous faite de l’auto-stop, votre dernier conducteur pourrait bien être votre hôte pour la nuit
  • Regarder dans le Lonely Planet, à la librairie, les parcs … pour savoir quelque chose à propos de là où vous allez/êtes
  • Commencez à chercher un endroit pour établir le premier contact 2h avant que la nuit tombe
  • Si vous êtes en ville, le premier contact est plus facile dans un endroit calme où vous pouvez parler
  • suivez votre coeur et votre instinct pour évaluer les gens autour de vous
  • Cassez la glace au bon moment
  • Présentez-vous: » Bonjour, je m’appelle Julien, c’est un plaisir de vous rencontrer »
  • Demandez combien de temps la personne a vécu ici et enchaînez avec ce que vous connaissez de la ville
  • Mener la conversation au début pour créer une ambiance décontractée
  • Répondez honnêtement aux questions de la personne et, si vous le pouvez, rattachez y une de vos histoires
  • Suivez toujours le fil de la conversation et si elle s’échappe de votre question final, mener le fil à nouveau
  • Expliquez pourquoi vous êtes entrain de voyager, ce que vous essayez de réaliser et pourquoi il est important pour vous d’être en contact avec des personnes locales.
  • Si la personne est d’accord avec vous, il est temps de demander: « Donc, (nom de la personne), seriez-vous d’accord pour m’héberger dans votre jardin ce soir? »
  • Parce qu’il/elle est d’accord avec vous avant et que vous avez été honnête, il/elle ne peut plus vraiment dire « Non »
  • Félicitation, vous avez un endroit où dormir!

Généralement, bien que vous ayez une tente avec vous, vous serez souvent convier à l’intérieur pour dormir dans la chambre d’ami et prendre le dîner tous ensemble.

Restez toujours poli et reconnaissant pour quoi que ce ce soit envers votre hôte. Vous venez juste de recevoir le plus beau cadeau qu’il ait à vous offrir: l’hospitalité.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *